Mon rallye

Vroum!!!

Ca y est, j’ai la moto depuis lundi!!
Bon, pour ne rien vous cacher, ce n’est pas aussi facile que sur les routes du Lot, mais c’est quand même bien fendard!
La moto c’est une Suzuki 125, qui doit avoir quelques années derrière elle, mais elle est bien.

Les routes que j’emprunte? Des pistes!!

J’en vois déjà certain qui se disent “il a de la chance de rouler dans la brousse!” ou encore “c’est mon rêve de faire du rallye!”.
Bon, c’est vrai que être sur des pistes en latérite où on ne peut croiser aucun véhicule sur 15km c’est cool, mais je vous prie de croire que ce n’est pas toujours évident.

D’abord, quelques soient les routes empruntées, il y a des endroits où il y a du sable. Et ce n’est pas aussi facile que ce que l’on croit de passer dessus! Je me fais quelques frayeurs à cause des pertes de stabilité, ou encore quand je commence à zigzaguer parce que le contrôle est très dur…
Les routes aussi sont défoncées, et il y a des espèces de stries perpendiculaires à la route qui provoquent des vibrations assez bizarres, mais bon, on s’y fait (c’est souvent sur des km et des km, alors bon, on est plus choqué quand ça s’arrête que quand ça commence).

Ah oui, j’allais oublier les dos d’âne. Non pas ceux que l’on croise tractant des charrettes, mais ceux que les gens ont placés dans les villages. C’est fort utile car les gens arrivent parfois comme des tabanars, mais ça surprend toujours!

Mon prochain objectif? Tenter les chemins qui vont vers Fatick, parce que ça c’est vraiment du rallye!
Non, plus sérieusement, essayer de voir à quoi va ressembler la conduite quand les pluies se feront plus fréquentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *