Petite pause touristique

Faites défiler

Bon, il faut bien parfois jouer aux touristes. C’est vrai, c’est bête d’être quelque part et de ne pas en profiter un peu… D’autant qu’ici, pas de misère comme au Sénégal, donc je ne culpabilise pas trop. Enfin, je dis pas de misère, il y en a quand même, mais on va dire que l’argent que j’ai sur moi ne suffirait pas à payer un mois de salaire aux personnes que je croise dans la rue.

Bref, ce samedi, j’avais bien l’intention de faire du tourisme. Au passage, je n’ai ni guide touristique, ni carte routière… Et connaissant mon sens de l’orientation, c’est suicidaire de partir sans rien!
Donc, direction centre ville avant de partir où que ce soit! Et achat d’une carte routière ou plutôt d’un atlas routier, enfin bref un truc qui a plein de choses écrites dessus qui sont sensés permettre de moins se perdre. Vous aurez remarqué que je dis moins se perdre, parce que je sais que je vais me perdre quand même… £7.99 pour une carte de 2007, ça va.

Donc, direction Bath. Pas la baignoire, la ville. En passant par l’A4, et traversant plusieurs petits villages, avec la ferme intention de profiter un peu des attractions présentes sur le trajet. Parmi elles, j’en ai choisit deux:

  • Silbury Hill : bah c’est une montagne “faite main” à la préhistoire, 40m de haut, et qui servait à…Ben ouai tien, à quoi elle servait? Personne ne sait vraiment. Probablement à voir avec les esprits ou un truc religieux. En résumé, une colline, mais plate à son sommet, c’est un peu un terril quoi. Pour en savoir plus…

CIMG0541

  • Avebury : des cailloux, des gros cailloux, en cercle et droit. Même époque, lointaine, c’est à dire y’a a peu près 5000ans. Donc pas la peine de me blâmer, c’est pas moi qui ai mis les cailloux dans le jardin ! Bon, pour info, c’est pas les cailloux originaux, parce que ils ont été cassé. C’est classé patrimoine mondial à l’UNESCO, et c’est pas mal. Impressionnant. Surtout le fait qu’il y ait la route qui coupe le champ! Infos en anglais ou Infos en français.

CIMG0547

Dans le coin, y’avait aussi Vale of White Horse (des marquages dans le sol) (En savoir plus), Stonehenge (En savoir plus), et des Crop Circle (En savoir plus)…
Bah faut bien en garder un peu pour quand vous viendrez! Au passage, notez que Pat’ et Béa seront là du 25/08 au 29/08 –> désolé pour ceux qui auraient voulu venir à ce moment là!

Bon, après ces instants préhistoriques, je suis passé chercher mon maître de stage qui s’était gentillement proposé de me faire visiter Bath (la ville, pas la baignoire, mais je vois que vous suivez), parce qu’il est de la région. Il est venu me chercher avec…Une jolie petite Morgan de 1935, qu’il a restauré lui même. Bien sympa, surtout le petit tour que j’ai fait (en passager, je précise)!

Et puis direction Bath (la ville, pas la salle de bain, même s’il y a des bains romain!) pour commencer le tourisme! Petite info, il faisait très très beau, et pas mal chaud. C’était donc super agréable, mais autant le dire ça ne faisait pas vraiment Angleterre. Il y avait pas mal de jeunes en immersion linguistique. Et aussi, et c’est la raison pour laquelle Ed aime cette ville, pas mal de filles… Mais moi, vous me connaissez, j’ai pas regardé. A peine. On s’est baladé, on a flâné, c’était pas mal. On a pris aussi le bus touristique et c’était pas mal. Il m’a payé le repas du midi, bien bon pour le porte feuilles! On a mangé végétarien, non pas qu’il soit végétarien ou que j’ai changé depuis mon arrivée, mais c’est juste qu’il voulait un truc simple et pas trop lourd, alors on est allé dans une boutique de produits bio/veggie/veggan (végétarien et végétalien). On a pris, à emporter, une tarte à la purée, à l’oignon et au fromage; et un triangle aux fruits. Plutôt bon!
Enfin voilà. Pour ceux qui voudraient en savoir plus, je conseil wikipédia… : Bath (en anglais) et Bath (encore, en français)

Le soir, on est rentré en prenant une autre route. Il y avait toujours ce petit canal qui pourrait nous mener jusqu’à Newbury voir à Londres si on continu ensuite dans la rivière… On a enfin fait une petite pause dans un petit village, Lacock, possession du National Trust, et qui n’est autre que la ville où fut prise la première photo négative (euh…si j’ai bien tout compris!), par Henry Fox Talbot.
Pour en savoir plus sur cette première photo

 

Et puis ensuite, il fut l’heure de rentrer…Et maintenant de vous dire au revoir!

A plus, Germain

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *