You mean more to me each day and you mean everything – un post thérapeutique

Je suis un piètre musicien, un horrible chanteur et on ne peut pas vraiment dire que j’ai le rythme dans la peau. Pourtant, j’ai très fréquemment des musiques dans la têtes.
Je ne parle pas de musiques originales, de créations personnelles – bien que cela m’arrive – mais plus de musique qui me sont inspirées par des situations. Le reverse enginering des madeleines de Proust. Un peu comme si je mettais en musique ma vie.Je ne reviendrais pas tellement sur les événements actuels – je suis séparé de ma copine avec qui j’étais depuis l’arrestation de Slobodan Miloševic , enfin aucun lien entre tous ces événements – mais j’ai constamment ces chansons dans la têtes…

Voici la première :

Je suis en fait en train de faire une fixation sur ce groupe, et sans doutes cette chanson, et impossible de vraiment savoir pourquoi je pense à cette chanson en particulier en ce moment. Il y est question de quelque chose de triste, de s’en aller, de tourner la page, de ne plus revoir les personnes que l’on connait, de prendre un nouveau départ…

Je dois avouer me poser beaucoup de question, ce qui je pense est légitime. Je n’émettrai aucun jugement sur ce qui à pu motiver ou mener à la rupture, mais j ‘interroge. Le temps qui s’est écoulé est long, suffisamment pour commencer à faire des projets. J’en ai fait, et je ne le regrette pas. Je ne regrette rien de ce que j’ai vécu, mais juste à une période où je me pose beaucoup de questions (rappel : j’ai récemment terminé mes études, et je dois trouver ma voie professionnelle), je ne sais pas dans quelle mesure ces changements vont affecter mes décisions à venir.

J’étais prêt à faire des concessions dans une certaine mesure, le serais-je à nouveau? Je ne vais pas me transformer en personnage égocentrique (si c’est le cas, merci de me corriger!), mais il est vrai qu’avec le temps, je pensais être installé dans le confort d’une relation stable. JENGA! La tour s’effondre et il faut tout rebâtir…

La seconde :

BOF “Comme un aimant”, que je n’ai toujours pas vu bien qu’il soit sorti il y a maintenant 7 ans, cette chanson parle de ce qui n’est plus.
Mais surtout, la vie continue.”Life goes on, and I still remember…”, car au final, même en allant de l’avant on n’efface pas ce que l’on a vécu. On tourne la page mais elle restera là pour toujours.

Peut on parvenir non pas à l’arracher plutôt qu’à la tourner, comme c’est le cas dans le film “Eternal sunshine of the spotless-mind”?

eternal

Pour ne pas reproduire les mêmes erreurs, il est sans doutes préférable de conserver tous les souvenirs. Les miens sont principalement bon. Par conséquent, la douleur de la séparation est plus forte…

Et puis la dernière chanson, celle qui est la plus logique et aussi la plus douloureuse à entendre…

Today I heard some bad news… Ce couplet sonne comme un couperet qui me tomberait dessus. Je revis encore et encore ces quelques mots que l’on a échangés, je revois nos yeux se charger de larmes, et encore et toujours, “I’m so sorry about what we’ve all become”

“Smokers Outside The Hospital Doors” – Editors – An end has a start (2007)

Pull the blindfold down
So your eyes can’t see
Now run as fast as you can
Through this field of trees

Say goodbye to everyone you have ever known
You are not gonna see them ever again
I can’t shake this feeling I’ve got
My dirty hands
Have I been in the wars?
The saddest thing that I’d ever seen
Were smokers outside the hospital doors

Someone turn me around
Can I start this again?

How can we wear our smiles
With our mouths wired shut
‘Cause you stopped us from singing

I can’t shake this feeling I’ve got
My dirty hands
Have I been in the wars?
The saddest thing that I’d ever seen
Were smokers outside the hospital doors

Someone turn me around
Can I start this again?
Now someone turn us around
Can we start this again?

We’ve all been changed from what we were
Our broken hearts left smashed on the floor
I can’t believe you if I can’t hear you
I can’t believe you if I can’t hear you

We’ve all been changed from what we were
Our broken hearts smashed on the floor
We’ve all been changed from what we were
Our broken hearts smashed on the floor

Someone turn me around
Can I start this again?
Now someone turn us around
Can we start this again?

“Life goes on” – Cunnie Williams

Life goes on, life goes on

We were young had
Dreams like everyone…
Will they come true only
Good knows son…
That’s what momma says…
She’s not here today
Had visions of what our
Lives would be
Jaded pictures give us reality…
Somethings pulling me unknown gravity

In a world were life’s not garanted…
Do we know what is our destiny…
Hope was all we had
Sometimes life was bad…
But i’ll remember you
Till the day I die never
Let them stop me from tryin to fly…
Pain and misery
Has made a stronger

Me and life…

{Refrain:}
Life goes on…
And I still remember…
Life goes on
Cold days in december
Life goes on
Praying things get better
Life goes on
Knowing everything must change…
Memories of the joy
We used to share
And the laughter that’s
No longer there
Make me shed a tear
Wish that you were here
Cause everthough we’re gone
Are seperate ways
I can’t help thinking about yesterday…
When we played as kids
And all the things we did…
Know on know’s why life
Takes a funny change…
In the blink of on
Eye it’s not the same…
Juste remember pray
Dreams do slip away but life

{Refrain}

Everything must change
Nothing stays the same
Nothing stays the same

{Refrain}

“Well Word Hand” – Editors – An end has a start (2007)

Wake up my love
Today I heard some bad news
Just what are we all supposed to do?
I won’t let them get to you

I don’t want to go out on my own anymore
I cant face the night like I used to before

Take my well worn hand
Let’s lock ourselves away
We’ll never, ever step outside
We’ll curl up in a ball and hide

I don’t want to go out on my own anymore
I cant face the night like I used to before

I don’t want to go out on my own anymore
I cant face the night like I used to before
I’m so sorry for the things that they’ve done
I’m so sorry about what we’ve all become

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *