Duel du dimanche : Sucre en poudre vs sucre en morceau

Présentation des adversaires :

Le sucre en morceau fut inventé en 1841 par Jakub Kryštof Rad (un Tchèque né en Suisse), et consiste à agglomérer des cristaux de sucre avec du sirop de glucose.

Le sucre en poudre résulte lui de la centrifugation du mélange primaire, puis cristallisation.

La vraie question…

Je me pose toujours la question si je dois utiliser le sucre en morceau ou le sucre en poudre. Dans certains cas c’est facile (en cuisine par exemple, essayez de faire un gateau avec des morceaux…), mais par exemple, pour les boissons chaudes?

La routine du weekend se veut composer d’un thé, ou plusieurs même, que je sucre (de façon modérée, je l’assure).

En Grande-Bretagne, j’avais l’habitude de l’accompagner d’une cuillère de sucre en poudre. Ok, deux, j’avoue. L’avantage de la poudre – je parle toujours du sucre – c’est qu’on peut doser au grain près. Mais bon, le problème c’est principalement hygiénique…

L’avantage du sucre, c’est qu’on est constant dans l’apport glucidique. Enfin je crois.

Bref, sucre en poudre ou sucre en morceau?

Et pour finir, la question : si je croque dans une betterave à sucre, est-ce que ça goûte sucré?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *